Le site des écoles de la Vallée du Célé

 

Ces poissons se nourissent de larves, insectes, petits poissons ou même d'autres poissons adultes.

La Truite Fario (Salma truta fario) : Ce poisson d'origine Européenne est aujourd'hui présente dans toutes les régions d'Europe. La Truite a un corp fuselé bein adapté à la nage en eau vive.Sa tête est conique et sa bouche ornée de petite dents pointues. Son dos et ses flancs, de couleur brune, dorée ou argentée, sont piquetés de points sombres et colorées (souvent rouges). LA truite se nourrit de vers, larves d'insctes, insectes adultes.. Sa longueur moyenne est de 30 cm et son poid de 300 à 500 g. Mais elle peut atteindre dans certains cours d'eau 80 cm pour un pois de 7 à 8 kg ! En période de repos la truite vit en solitaire et reste cachée dans un psote refuge : berge creuse, dessous de rocher, amas de branchages, herbiers, racines... Elle remonte à l'automne dans les petits cours d'eau pour frayer et se reproduire en début d'hivers. Télécharger la fiche de présentation.

 

Chabot commun (Cottus gobio) : Le chabot commun est un poisson au corps allongé et cylindrique. Son dos, ses flancs et ses nageoires sont brun-jaunâtres marbrés de brun foncé. Sa longueur varie généralement de 10 à 15 cm. Il vit dans les eaux vives et fraîches sur sables et graviers. Il fréquente principalement les cours supérieurs des rivières et des torrents. Il se nourrit de vers, de larves et parfois d’alevins de truites. Cette espèce protégée vit toujours sur le fond et se cache sous les pierres pour éviter les prédateurs. Sa tête représente à elle seule 40 % de son poids total. Ce poisson ne supporte pas la moindre pollution et a de grosses exigences en oxygène. On trouve le chabot sur les petits ruisseaux, affluents du Célé. Télécharger la fiche de présentation.

 

Le Brochet (Esox lucius) : Le brochet est un poisson carnassier qui se nourrit de zooplancton, de larves aquatiques et surtout de poissons à l’âge adulte. Le corps du brochet est allongé en forme de fuseau. Sa perfection hydrodynamique révèle l’aptitude du poisson aux attaques fulgurantes. La tête se termine par un museau
aplati évoquant un bec de canard. La bouche largement fendue, est armée de 700 dents. La reproduction des brochets s’effectue lorsque la température de l’eau se situe entre 9 et 11°C. Mâles et femelles convergent vers les lieux de frai (fossés remplis d’eau ou parties les moins profondes d’une pièce d’eau). Les femelles pondent plusieurs centaines de millier d’oeufs jaunes orangés, qu’elles déposent à faible profondeur, parmi les joncs et autres plantes aquatiques. Le brochet fréquente surtout la basse vallée du Célé, à l’aval de Figeac où la population recensée est considérée comme la plus importante du département du Lot. Télécharger la fiche de présentation.

 

 


Page précédente : Les consommateurs
Page suivante : Les espèces près de l'eau